Comment obtenir une prime de naissance par sa mutuelle ?

L’arrivée d’un bébé est un moment très excitant pour les parents, mais peu aussi parfois devenir stressant. De nombreuses choses sont à prévoir en amont, telles que la chambre du bébé, les équipements, l’organisation et bien évidemment les démarches administratives. En effet, lorsqu’un enfant naît, vous devez impérativement en informer la mairie de votre commune, la sécurité sociale, mais également votre complémentaire santé, pour pouvoir bénéficier de la prime à la naissance. Dans cet article, découvrez en quoi consiste la prime de naissance et comment l’obtenir.

Quelle est la prime donnée à la naissance ?

La prime à la naissance est une aide proposée par la Caf grâce à la mise en place du dispositif Paje (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant). Cette prime est calculée selon les ressources et la situation familiale actuelle des bénéficiaires. Elle vous aide notamment à financer les dépenses pour les soins courants de l’enfant et les autres frais concernant la naissance.

Outre la mise en place de ce dispositif par la Caf, certaines familles peuvent également bénéficier d’une prime de naissance auprès de leur complémentaire santé.

Comment prétendre à la prime naissance de la Caf ?

Pour accompagner les familles lors de l’arrivée d’un nouveau-né, la Caf propose une aide financière nommée “prime à la naissance”.

Avant toute procédure de demande de prime, vous devez impérativement déclarer votre enfant à la Sécurité sociale. Pour ce faire, vous devrez remplir le formulaire CERFA n°14445*01. Par la suite, vous pourrez alors vous tourner vers la Caf, afin de déposer votre déclaration de grossesse. Cette procédure doit obligatoirement se faire au plus tard durant les quatorze premières semaines de grossesse. Si ce délai est dépassé, vous ne pourrez plus en faire la demande.

Mutuelle : comment obtenir la prime naissance ?

Choisir méticuleusement votre mutuelle est primordial pour bénéficier des meilleurs remboursements liés à vos dépenses de santé et des primes accordées. En effet, lors de l’arrivée d’un nouveau-né, votre complémentaire santé vous accorde aussi une aide financière. Le montant dépend de l’assureur choisi.

Contrairement à la demande auprès de la Caf, celle auprès de votre complémentaire santé se fait après l’arrivée de votre bébé. Attention, les mutuelles fixent généralement une limite de déclaration de deux mois après la naissance de votre enfant. Celui-ci dépassé, vous ne pourrez plus bénéficier de la prime.

Pour bénéficier de cette prime, il est conseillé de prendre contact avec votre mutuelle durant les 30 premiers jours suivant la naissance de l’enfant. La demande se fait via courrier joint de l’acte de naissance de votre enfant.

À combien s’élève cette aide financière ?

En 2022, la Caf prévoit une aide financière de 1003,97 € par enfant. Lors de naissance multiple, tels que des jumeaux, triplés, ou plus, il est versé autant de primes que d’enfants nés.

Quand recevoir cette aide, et comment ?

Cette aide est perçue par les familles au cours du septième mois de grossesse lorsqu’il s’agit de la prime versée par la Caf. La complémentaire santé, quant à elle, verse son aide financière durant le deuxième mois suivant la naissance du bébé.

L’actualité des services ayant des activités de soins, de prévention, d’enseignements, communs ou complémentaires.

Des articles récents sur les maladies, la pédiatrie et la gériatrie.

Derniers articles